Compte rendu de la corrida de Noël 2016, dernière course avant les fêtes !

Dimanche dernier avait lieu la corrida de Noël 2016 ! Alors que nous l’avons déjà couru il y a deux ans, nous avions très envie de remettre nos costumes de père et mère Noël et d’animer les rues d’Issy les Moulineaux. Toutefois, nous avons eu affaire à une toute autre aventure…

C’est quoi la corrida de Noël ?

La corrida de Noël c’est une course hyper sympa en plein coeur d’Issy les Moulineaux associée à des associations pour donner des cadeaux aux enfants (gros résumé).

Elle propose :

  • 7 Orchestres sur le parcours
  • Echauffement en musique
  • Ravitaillement vers le 5ème km pour les 10km
  • Ravitaillement pour les courses adultes à l’arrivée
  • Médailles pour tous à l’arrivée
  • Vin chaud, chocolat chaud ou soupe dans un chalet
  • Cadeau pour tous les enfants à l’arrivée

>> Toutes les précisions sur le site internet

De notre côté, nous avions opté pour la course n°5, une course de 10km déguisée. Ainsi, alors que nous étions allé chercher nos dossards et déguisements le samedi après-midi, nous avons pourtant opté pour ne finalement pas faire la course le lendemain matin.

corrida de noel 2016

La raison ? La pollution…

La pollution et la course à pied

Le pic de pollution Parisien

Ces derniers jours, les médias ont annoncés un pic de pollution important. France Info et Le Monde, pour exemple, publiaient des photos de Paris impressionnantes :

Les effets de la pollution sur la santé

D’après Airparif, les polluants sont des gaz (dioxyde d’azote, ozone, dioxyde de souffre…) ou des particules en suspension irritants et agressifs qui pénètrent plus ou moins loin dans l’appareil respiratoire. Ces particules sont très fines et ont un diamètre inférieur à 10 micromètres (PM10). En comparaison, un cheveu a un diamètre de 50 à 70 micromètres.

Ils peuvent alors induire des effets respiratoires ou cardiovasculaires tels que :

  • Une augmentation des affections respiratoires : bronchiolites, rhino-pharyngites, etc…
  • Une dégradation de la fonction ventilatoire : baisse de la capacité respiratoire, excès de toux ou de crises d’asthme.
  • Une hypersécrétion bronchique.
  • Une augmentation des irritations oculaires.
  • Une augmentation de la morbidité cardio-vasculaire (particules fines).
  • Une dégradation des défenses de l’organisme aux infections microbiennes.
  • Une incidence sur la mortalité à court terme pour affections respiratoires ou cardio-vasculaires (dioxyde de soufre et particules fines).
  • Une incidence sur la mortalité à long terme par effets mutagènes et cancérigènes (particules fines, benzène).

Quand on court, ces éléments deviennent encore plus problématiques. En effet, faire du sport augmente la fréquence respiratoire ce qui augmente la quantité d’air ventilé. Par ailleurs, on respire aussi plus souvent par la bouche alors que le nez est un « filtre naturel » pour le corps humain. Enfin, l’arrivée de l’air aux alvéoles pulmonaires est accéléré. Ainsi, un coureur respire plus d’air pollué qu’un marcheur.

Quelques conseils pendant les pics de pollution

Il est donc conseillé de :

  • Eviter les séances trop longues et trop intensives (donc pas de compétition)
  • Faire un petit footing en forçant le moins possible (si vraiment on souhaite courir)
  • Évitez de courir près des axes routiers et privilégiez plutôt des environnements boisés
  • Se passer de la course à pied pendant le pic de pollution
  • Pratiquez des exercices tel que le renforcement musculaire, les étirements, des exercices de posture ou encore du gainage ou du yoga
  • Faire des sorties en dehors des périodes de circulation intense, le matin par exemple

Ainsi, au vu de toutes ces informations et notre état samedi soir (nez bouché, yeux irrités), nous avons pris la décision de ne pas faire cette course. Décision d’autant plus difficile que 2015 avait été une mauvaise année pour cette course… et que la médaille était très très belle… et que c’était notre dernière course officielle de 2016… Mais bon, 2017 sera une meilleure année. Nous avons en effet prévu un programme de folie !

Sources :

http://www.airparif.asso.fr/pollution/effets-de-la-pollution-generalites

Le monde

http://www.lepape-info.com/sante/faut-il-porter-un-masque-pour-courir-en-milieu-urbain/ 

Courir et pollution de l’air : quels risques pour la santé ?

Pollution : est-il possible de courir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *